Vivre en Espagne et travailler en Espagne. À quoi on peut s’attendre ?

Impôts

Vous êtes considéré comme un résident fiscal si vous êtes plus de 182 jours en Espagne en un an ou si vos intérêts économiques sont principalement situés en Espagne. Dans ce cas, on est assujetti à l’Impuesto sobre la Renta de las personas Físicas (IRPF) pour la totalité des revenus. L’année d’imposition fiscale correspond à l’année civile. Entre la Belgique, les Pays-Bas et l’Espagne, il y a une convention fiscale qui devrait éviter des situations de double taxation (aux Pays-Bas et en Espagne). Voici quelques cas qui sont couverts par la convention fiscale.

Compte bancaire espagnol

Si vous prévoyez de rester plus de six mois en Espagne, vous aurez probablement besoin d’un compte bancaire. Pour les étrangers en Espagne, il existe deux types de comptes bancaires: résidents et comptes non-résidents.

Les non-résidents ont besoin d’un passeport ou une autre forme d’identification personnelle valable dans leur pays (comme un passeport ou carte d’identité).  Il pourrait qu’un permis de conduire ne soit pas accepté, ceci dépendant d’une banque à l’autre. En plus, dans les 15 jours après l’ouverture de votre compte, vous devez prouver votre statut « non-résident » avec un certificat « certificado de no residente ».  Vous pouvez faire la demande de ce certificat au bureau de la police local, où vous pourriez aller l’enlever également. Par la suite, tous les deux ans  la banque est censé de vérifier votre statut « non résident ».  Dans le cas où vous devenez résident après l’ouverture du compte, vous devez en aviser la banque et leur faire parvenir une copie de votre « tarjeta de residencia ».

En réalité, de nombreuses banques ne demandent pas ce « certificado de no residente ». Si votre banque l’exige, nous vous suggérons d’aller à une autre agence de la même banque ou à une autre banque afin d’éviter cet inconvénient.

 

Prix & services
En termes de prix et de services, les comptes des non-résidents sont pratiquement les mêmes que ceux des résidents. Les seules différences sont que la banque ne donnera pas facilement une carte de crédit ou ne laissera pas aller votre compte en négative. Si les coûts sont nettement plus élevés pour un compte de non-résident, nous vous recommandons de aller à une autre banque.

Louer en Espagne

Ces dernières années, de plus en plus de Espagnols ont choisi d’acheter une maison au lieu de louer. Actuellement, l’Espagne a le taux de loyer le plus bas de l’UE de 13%, par rapport à une moyenne de 40%.  Les salaires bas et les logements chers signifient que la plupart des Espagnols vivent plus longtemps à la maison chez les parents et achètent ensuite une maison.

Les prix des logements ont augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières années, ce qui a créé une pression à la hausse sur les loyers. A Madrid et Barcelone le loyer mensuel pour un appartement meublé avec 1-2 chambres commence à 600 € / mois. Une alternative moins coûteuse est un appartement partagé (piso compartido), lesquels coûtent environ 300 € / mois dans les grandes villes.

Mai à Juillet est le meilleur moment pour aller à la recherche d’une maison. Il peut être difficile pendant le mois d’août étant donné que beaucoup de gens sont en vacances. Septembre a tendance à être le pire mois de l’année car les gens reviennent de vacances et les élèves commencent une nouvelle année. Le marché immobilier peut également être très calme pendant la période de Noël.


Travailler en Espagne

Trouver un emploi en Espagne n’est pas facile, surtout pas comme étranger. Il faut faire une distinction entre le secteur commercial et le secteur du tourisme. En général il est assez facile de trouver du travail dans le secteur touristique mais la plupart du temps il s’agit d’un travail saisonnier.

De nombreux emplois sont obtenus sur base de connections et de contacts. Les emplois ne sont pas souvent publiés mais pourvus par des personnes ayant leurs contacts au sein de l’entreprise. Notre conseil est de profiter de tous les contacts possibles que vous avez, amis, collègues, camarades de classe et même le propriétaire. Même les plus simples connaissances peuvent parfois aider à trouver un bon travail. La confiance en soi et la persévérance sont des ingrédients essentiels pour une recherche d’emploi réussie.

Notez également que la taille et le format d’un CV espagnol peuvent être très différents de ceux de la Belgique et les Pays-Bas. Par exemple, l’éducation sera mentionné en premier lieu et comprend des listes de cours supplémentaires suivis etc. En Espagne, les lettres d’accompagnement ont leur propre mise en page et format.  Elles sont généralement très brèves, concluantes et très formelles.

Lorsque vous avez envoyé votre CV à des entreprises, ne croisez pas les bras en attendant une réponse. Les entreprises espagnoles sont connues pour ne pas répondre aux lettres de sollicitation. Soyez pro-actif et appelez les. Si quelqu’un de la société vous promet de vous rappeler et on ne le fait pas, n’ayez pas peur de le/la rappeler vous-même. Il est important d’être persévérant.

 

Contrat de travail

En général, un contrat peut être fait oralement ou par écrit. Il est de coutume de rédiger les contrats écrits et en espagnol. Chaque contrat doit être enregistré, avant son entrée en vigueur, au service de l’emploi espagnol (INEM). Pour les contrats à temps partiel, temporaires et de formation, pour une période de plus de quatre semaines, un contrat écrit est obligatoire.

Horaires

Les heures de travail (irréguliers) et les heures supplémentaires sont généralement stipulées dans des conventions collectives ou des contrats de travail individuels. L’Espagne maintient une semaine de travail de 40 heures.

 

Salaires

Le salaire minimum est déterminé chaque année et était en 2012 €de € 8.979,6 par an pour les travailleurs de plus de 18 ans. Ce montant inclut le treizième mois et les congés payés. Le salaire minimum est généralement stipulé séparément pour chaque catégorie dans les conventions collectives. La détermination du montant d’un salaire est très difficile en Espagne. Ceux-ci peuvent différer par province pour le même poste. Dans les grandes villes comme Madrid et Barcelone on trouve les salaires les plus élevés. Les fonctionnaires gagnent un salaire fixe. Les salaires des directeurs et des administrateurs des grandes entreprises à Madrid et Barcelone sont parmi les plus élevés en Europe. Les ouvriers en Espagne par contre, gagnent moins que leurs collègues dans d’autres pays de l’UE.

 

unnamed (6)