Faire un testament espagnol n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé. Notez qu’un testament britannique est totalement valable en Espagne et même si quelqu’un meurt in-testamentaire, les actifs espagnols seront traitées selon les documents In-testamentaires accordés par les autorités nationales du défunt.

Cela dit, l’élaboration d’un testament en Espagne pour couvrir uniquement les actifs espagnols, rend toute la procédure beaucoup plus facile, moins coûteuse et surtout moins stressante pour les bénéficiaires. Il est inutile de présenter tout type de documents qui sont inconnus aux autorités espagnoles (bien qu’ils puissent être totalement légaux dans le pays d’expédition) et il évite également des dépenses de traductions espagnoles officielles et Apostilles internationales.

Tous les testaments faits en Espagne sont enregistrés dans un registre central, ce qui rend facile de demander un certificat en cas de devoir découvrir ce que le Testament et la Dernière Volonté du défunt implique. Ceci indique à la personne où le testament a été signé et il peut être obtenu en quelques jours. Le système est si simple, qu’il serait dommage de ne pas en profiter!

La meilleure raison de faire un testament espagnol, c’est qu’il sera beaucoup plus facile d’administrer votre succession espagnol à votre mort. En fait, un testament bien rédigé en français, peut avoir les mêmes résultats, mais si vous avez l’option, il est toujours préférable de traiter vos actifs espagnols dans un testament espagnol.